Bio

Après des études cinématographiques à Paris, Philippe de Poulpiquet se concentre sur l'Afrique, où il séjourne et réalise deux documentaires entre 1993 et 1996 (Le peuple San du Kalahari au Botswana et les enfants des rues au Cameroun), il débute alors sa carrière de photographe. De retour en France en 1997, il travaille comme photographe indépendant pour la presse magazine et collabore à des projets institutionnels. Depuis le début des années 2000, il a couvert les principaux conflits en Afrique et au Moyen-Orient en tant que grand reporter pour Le Parisien/Aujourd'hui en France

Son travail fait partie des collections du Musée de l'Armée à Paris, primé notamment par le POYi (Picture of the Year International) aux USA et projeté à plusieurs reprises au festival international de photojournalisme Visa pour l'Image.

Il est l'auteur de deux livres, "Afghanistan, la guerre d'après" ou "Pour la France..." en 2010, et "Invalides. Mémoires de guerre" en 2021, un travail qui fait parti aujourd'hui des collections des Musées nationaux et a été exposé au Musée de l'Armée à Paris en 2021. 

Philippe de Poulpiquet est représenté par la galerie Taylor à Paris, la galerie Jean-Denis Walter et l'agence photo de la Réunion des Musées Nationaux et du Grand Palais (RMN), membre de la SAIF images (Société des Auteurs des arts visuels et de l'Image Fixe).

SAIF images // Galerie Jean-Denis Walter // Agence photo de la Réunion des Musées Nationaux et du Grand Palais

Books

INVALIDES, mémoires de guerre / Aux éditions Filigranes (2020).

L'Institution Nationale des Invalides (INI) abrite un hôpital où sont pris en charge des pensionnaires. Blessés de guerre, les vétérans de 25 ans y croisent les anciens combattants de la seconde guerre mondiale, d'Indochine ou d'Algérie. Cette commande photographique du Musée de l'Armée à Paris, réalisé entre 2017 et 2019, raconte l'autre combat de ces soldats,  témoins et acteurs des conflits de notre histoire.

AFGHANISTAN, la guerre d'après / Pour la France (2013). 

" C'est un livre de photographies qui raconte dix hommes en Afghanistan et leur retour en France. Nos fils, nos frères, nos pères, nos amis. Philippe de Poulpiquet est un passeur, un témoin ! Il s'est approché au plus de la Vérité de ce conflit et de ses acteurs côté français. Voilà devant nos yeux, les blessures d'une guerre ! " FNAC

Awards & Grants

2019 : Prix de l'Armée de Terre « Sergent Sébastien Vermeille » pour "Invalides, mémoires de guerres". France.

2012 : « Award of Excellence » du prix Pictures of the Year "The fall of Tripoli". USA. 

2012 : « Best of Photojournalism », "The fall of Tripoli", USA.

2011 : « Grand prix des quotidiens nationaux » pour « Les tunnels de Gaza ». 

2003 : Prix Sosno-Canon "la révolte des moujahidins du peuple iranien" Nov. 2003. 


Exibitions

2020/21 : Invalides: mémoires de guerre. Dans le cadre des 350 ans des Invalides. Du 19 septembre 2020 au 28 février 2021. Musée de l'Armée. Paris

2018 : "Dans la peau d'un soldat" du 12 octobre 2017 au 28 janvier 2018 . Musée de l’Armée. Paris.

2017 : "Brisés" pour l'ONG Handicap International. Campagne pour dénoncer les bombardements en Syrie, après six années de guerre. Série réalisée à la chambre 4x5  à la frontière syrienne du Liban et de la Jordanie. Paris, Lyon et Bruxelles.

2015 : "Afghanistan: la guerre d'après", GMP, douves de l'Hôtel des Invalides. Paris.

2014 : "Afghanistan: la guerre d'après". Théâtre Jean Arp (Clamart). Exposition organisée dans le cadre du projet « Plus forte la vie » en complicité avec l’Hôpital d’instruction des Armées de Percy. Mai, juin 2014.

2016 : Shortlisted for the New York Photo Festival. Exhibition / May 16-20.

2011 : Projection festival Visa pour l'image: "Arab spring, a look back on the revolutions", campo santo, Perpignan, 2 sept. 2011.

2010 : Projection "Gaza 2010 Blokade" festival Visa pour l'image - Perpignan (France). 2 sept. 2010.

2010 : "Haïti, 3 months later" - Visa pour l'image catégorie « Presse quotidienne ». Perpignan (France), sept. 2010. 

Instagram

Using Format